Comment construire une maison pour les seniors ?

Les seniors sont une catégorie de personnes avec des besoins très spécifiques. En raison de leur âge avancé, les seniors ne sont plus aussi rigoureux que les jeunes individus. Ils ne sont plus aussi mobiles qu’ils l’étaient autrefois. De plus, les sens du corps humain ont tendance à s’affaiblir avec le temps, et les personnes âgées développent souvent une perte de sensibilité au niveau de la vue et de l’ouïe. Avant de procéder à la construction d’une maison pour seniors, il est important de prendre en considération ces caractéristiques qui leur sont propres. Les maisons INEA sont, par exemple, des constructions qui répondent aux exigences spécifiques des seniors.

La conception

Les seniors font souvent face à des problèmes de mobilité handicapants. Les personnes âgées ne peuvent généralement pas se mouvoir aussi librement qu’elles le souhaiteraient. Lorsque l’âge de la personne est très avancée, elle finit même par ne plus tenir debout, et doit alors se déplacer à l’aide d’un fauteuil roulant.

Les maisons pour seniors doivent être spécialement aménagées pour faciliter leurs déplacements. Lors de la phase de conception, la disposition des pièces, l’emplacement des escaliers, les couloirs et les portes doivent ainsi être minutieusement étudiés. Dans certains cas, il est même préférable de se passer d’étages supérieurs, comme avec les maisons plain pied INEA.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les caractéristiques des maisons pour seniors, cliquez ici.

L’ergonomie

Dans les habitations pour seniors, la structure générale du bâtiment est conçue de manière à ce que les occupants puissent vivre aussi librement que possible. Dans une maison pour personnes âgées, il est par exemple très facile de passer d’une pièce à une autre. Pour ouvrir ou fermer les portes intérieures, il ne faut fournir que très peu d’efforts. D’autre part, tous les accès sont également aménagés pour faciliter l’accès. Si les occupants souhaitent, par exemple, accéder à l‘entrée principale, ils n’ont pas forcément besoins de passer par les escaliers. En général, une rampe d’accès se trouve toujours à côté des marches.

Ce genre d’aménagement permet non seulement de faciliter le déplacement des seniors, mais aussi de garantir leur sécurité. En effet, le moindre petit accident peut être fatal pour les personnes âgées. Dans les maisons contemporaines INEA par exemple, il est très courant de retrouver un sol antidérapant pour éviter que les usagers ne glissent lorsqu’ils se déplacent.

Les équipements spécifiques

Les seniors peuvent avoir des besoins propres qui nécessitent le recours à certains équipements spécifiques. Si le bâtiment est par exemple pourvu de plusieurs niveaux, il est préférable de faire installer un monte-escalier. Ce type d’installation permettra aux occupants d’accéder rapidement aux différents étages de leur habitation. De plus, comme ils n’auront pas à prendre les escaliers, ils auront moins de chance d’avoir un accident.

Dans une habitation pour seniors, les équipements spécifiques de ce type sont toujours très utiles. Ces installations seront toujours d’une très grande aide même si vous décidez de les installer dans des maisons traditionnelles INEA par exemple.

Quels matériaux pour l’isolation de votre maison ?
Comment faire construire une maison en paille ?