Comment réaliser de bonnes fondations pour sa future maison ?

Les fondations d’une maison constituent la partie sur laquelle repose une maison et toute structure en construction. Elles nécessitent une préparation minutieuse et exigent une mise en œuvre sans défaut. Une mauvaise préparation ou exécution de la fondation expose la maison à des dégâts parfois irréversibles, et souvent très coûteux à réparer. Mieux vaut réaliser de bonnes fondations dès le début d’une construction, au risque de devoir tout refaire une fois la maison achevée.

Quels sont les préalables avant la fondation ?

Si la fondation constitue la base d’une maison, sa réalisation nécessite elle-même des travaux de préparation. En effet, il ne s’agit pas tout simplement de couler du béton au ras du sol, pour ensuite ériger des murs. La réalisation des fondations de maison commence par l’analyse du terrain, la nature et les caractéristiques du sol sur lequel la maison sera construite. Une fois cette analyse effectuée, il faut dessiner, puis tracer l’emplacement exact des fondations. Après cela vient l’étape de réalisation des tranchées, qui sont creusées dans le sol. Les tranchées et les fondations sont ainsi généralement placées sous les futurs murs porteurs de la maison. Il est nécessaire de creuser pour trouver un sol ayant une bonne propriété. Le fond des tranchées doit également être bien plat pour garantir une bonne stabilité dans le temps.

Les différents types de fondation

Si la réalisation des fondations de maison est à peu près invariable, notez qu’il existe trois grandes catégories de fondation. D’abord, il y a la fondation superficielle caractérisée par une faible profondeur de pose. Cela signifie que la fondation est réalisée généralement entre 50 et 100 cm de la surface du sol. La deuxième catégorie est appelée fondation semi-profonde. Vu qu’une bonne fondation doit être posée sur un sol solide, lorsque ce type de sol ne se trouve pas proche de la surface, il faut parfois creuser jusqu’à 5 mètres de profondeur. Enfin, les fondations profondes constituent la dernière catégorie regroupant les fondations ayant leur base au-delà de 5 mètres de profondeur. Ce sont les caractéristiques du sol, mais aussi le type et la taille de la future maison, qui vont exiger l’une ou l’autre de ces fondations.

La réalisation des fondations de maison

Les fondations de maison servent à mieux supporter et répartir le poids de la future construction. Une fois les tranchées réalisées, il est temps de poser ce qui est appelé le ferraillage. Le ferraillage est une structure, ou une armature en fer, posée dans les tranchées, avant le coulage du béton. Lorsque le ferraillage est prêt, il faut disposer les différents systèmes d’évacuation et de canalisation. Après, vient l’étape du coulage du béton qui finalise donc la réalisation des fondations d’une maison. Le ferraillage enrobé par le béton, qui sera ainsi désigné par le terme béton armé, rendra l’assemblage encore plus solide et résistant. Le béton constituant les fondations d’une maison doit sécher plusieurs jours avant de passer aux prochaines étapes de la construction de la maison.

Bretagne : où acheter un terrain pour faire construire ?
J’achète un terrain en pente : comment implanter ma maison neuve ?