Qu’est ce qu’une maison à énergie positive ?

À l’heure actuelle, bon nombre de constructeurs offrent des bâtiments à énergie positive. Et, derrière tout cela, il existe certaines disparités, en ce sens que les quantités  d’énergie de tous sont considérablement susceptibles de varier.

Un habitat qui est bon pour l’environnement

Également connue sous l’appellation “Bâtiment à énergie positive” abrégée BEPOS, une maison à énergie positive fait partie d’une maison procurant davantage d’énergie qu’elle n’en dépense. Cette aubaine est généralement rendue possible à l’aide d’existence d’une centrale de chauffage solaire installée sur la toiture, contribuant alors au bâtiment non seulement à procurer sa propre énergie, mais à rétrocéder également l’excédent d’énergie électrique aux infrastructures énergétiques au prix en vigueur. Bien que fournisseurs d’énergie, les habitats BEPOS se veulent à la fois écologiques et économes. L’isolement des façades extérieures et intérieures permet de limiter significativement les déperditions thermiques et les factures énergiques. Les équipements de chauffage sont également modernisés pour produire plus de chaleur avec de faibles niveaux d’énergie.

Mais à quoi sert vraiment un logement à énergie positive ?

Malgré tous les avantages des logements « BEPOS », il y a un effet de freinage important, tel que le prix.
. Les habitats à énergie positive restent la plupart des circonstances réservées aux ménages plus riches grâce à des matériaux exploités et des technologies. Toutefois, il convient d’offrir un habitat « BEPOS » au coût d’un logement classique accessible à partir d’un prix abordable. La production améliorée contribue au constructeur de maison à énergie positive à restreindre largement les dépenses et alors le prix réel. De la même manière, l’assemblage sur toile et la fabrication des éléments en usine contribuent une parmi des grains en matière de ressources sur le terrain à bâtir avec de faibles consommations d’eau d’approximativement 80 %, avec 65% de débris et d’un dégât matériel d’un phénomène de réchauffement diminue de 60%.

Comment disposer vraiment du label BEPOS ?

Dans cette intention, disposer du label BEPOS nécessite de satisfaire à quelques critères. Un habitat particulier est principalement dans l’obligation de répondre aux requis de BBC-effinergie®, disons :

  • La dépense moyenne d’énergie de la construction inférieure ou égale à 40 KWhep/m² chaque année.
  • Un meilleur isolant qui propose une étanchéité à l’air maximum d’environ 0,4 m3/h/m² concernant les habitats particuliers.
  • La prise en considération de la dépense de tous les dispositifs électriques s’impose (multimédia, informatique, éclairage, électroménager, etc.)

•  La maison à énergie positive est en outre obligée de fournir sa propre source énergétique locale.

Bretagne : où acheter un terrain pour faire construire ?
Habitat modulaire, la maison de demain ?